naar top
Menu
Logo Print

DE BONNES SOLUTIONS EXISTENT FACE A L'EFFET BIMETAL REDOUTE

LE REVERS DE LA MEDAILLE DES PORTES ISOLANTES

Gauche: Porte avec ouvrant caché - Droite: Porte traditionnelleQuand vous arrivez chez un client et que vous voyez la façade baignée de soleil, vous vous y attendez, certainement quand il s'agit de la porte extérieure (aluminium) pour cette façade. En effet, cette porte subira l'effet bimétal. Heureusement, vous pouvez vous adresser aux fournisseurs et aux fabricants, qui ont investi pas mal de temps et de ressources dans le R&D pour développer une solution à ce phénomène redouté.

LE PARADOXE

L'insistance actuelle sur la qualité de l'isolation est bien connue. En raison des exigences de plus en plus strictes en matière d'efficacité énergétique, l'isolation est de plus en plus importante, plus épaisse ou plus efficace.La menuiserie est un élément important de l'enveloppe isolante et doit donc aussi satisfaireà des exigences d'isolation plus sévères. Dès lors les portes sont pourvues de panneaux sandwich double paroi thermiquement isolés, si bien que la température extérieure n'influence pas la température intérieure. Dans l'utilisation de telles portes isolantes, on se heurte aussi à un nouveau problème. Comme on isole de mieux en mieux à l'heure actuelle, une grande différence de température peut se produire entre l'intérieur et l'extérieur d'une porte. La différence de température crée, à son tour, une différence de tension sur les deux côtés. La conséquence est qu'une déformation peut se produire surtout sur l'enveloppe extérieure, étant donné les gros écarts de température subis. De plus, les onglets dans les angles se repoussent, même près des ruptures thermiques flexibles. Autrement dit: lors de journées chaudes, quand le soleil brille sur la porte d'entrée, l'extérieur de cette porte peut s'échauffer et dès lors, se déformer et gauchir à cause de la grande différence de température avec l'intérieur (plus froid). Plus grande est l'action isolante de la porte, plus grand est l'effet bimétal.

Echauffement rapide

L'aluminium se dilate de 1 mm par différence de 40 °C. Si l'on sait que la porte peut atteindre aisément 80 °C par une journée printanière ensoleillée ordinaire, les conséquences peuvent être grandes par une journée estivale étouffante. Ajoutons le rôle de la couleur et du degré de brillance; il est évident qu'une couleur foncée entraînera un plus grand échauffement et qu'une porte mate absorbera plus de chaleur qu'une brillante.

Une deformation permanente fait partie des possibilites, quoiqu’il s’agisse d’un phenomene rare

L'influence du dimensionnement

La taille joue un rôle dans l'effet bimétal; l'effet s'intensifie avec l'augmentation de la hauteur et de la largeur. Ceci découle en partie du fait que les serrures rehaussent toujours uniquement le point le plus haut si la porte ou la fenêtre est plus haute. Ce faisant, ce point approche précisément la zone où la courbure est maximale en cas de déformation.

Pic récent

L'effet bimétal est en fait de la physique pure; il a toujours existé. Néanmoins le phénomène s'est aggravé ces dernières années. Ceci provient e.a. du fait que les portes (et fenêtres) sont devenues plus grandes et plus larges (songez aux portes pivotantes). Fort logiquement, les portes pivotantes subissent une plus grande dilatation. Par ailleurs, on travaille actuellement avec des serrures à trois points ou plus, qui sont plus sensibles au gauchissement des portes. Pour terminer, aucune colle (ou ruban adhésif (double face) n'est assez flexible pour compenser l'effet; une dilatation jusqu'à 3 mm sur une surface de porte ne peut pas encore être compensée par un système de colle.

CONSEQUENCES

L'effet bimétal a surtout des conséquences pour les joints de la menuiserie. Mais il convient de dire que l'effet est le plus souvent temporaire. Dès que la différence de température entre l'enveloppe intérieure et extérieure est assez petite, l'aluminium reprendra sa position originale. Pendant la durée de l'effet, c'est une autre histoire et l'utilisateur peut rencontrer pas mal de problèmes. Comme la porte peut se déformer et que le joint de la menuiserie est donc attaqué, il se peut que vous ne puissiez pas entrer ou sortir parce que vous ne pouvez pas ouvrir ou fermer la porte. Les utilisateurs qui ont moins de force en sont souvent les dupes; songez aux enfants scolarisés qui ne parviennent pas à ouvrir leur propre porte par un mercredi après-midi ensoleillé parce que la porte est déformée.

Déformation permanente

Même si vous n'en rêvez pas, une déformation permanente fait bel et bien partie des possibilités, quoiqu'il s'agisse d'un phénomène rare. De récents développements ont engendré des types de porte pour lesquelles le fabricant n'a reçu aucune indication relative à la déformation d'une porte.

LE MATERIAU A-T-IL UN INFLUENCE?

L'effet de la porte déformante ne se limite pas à l'aluminium, quoique l'effet soit le plus grande sur ce matériau. En effet, l'aluminium est un matériau bon conducteur qui garde une forte rigidité à des températures plus élevées mais exerce ainsi des forces sur d'autres éléments associés. De plus, l'aluminium est utilisé pour des parties de menuiserie plus grandes, ce qui accroît l'effet et que l'on connaîtra plus de cas. Indépendamment de cela, l'ampleur de l'effet dépend du coefficient de dilatation des matériaux utilisés.

Bois et PVC

Il peut aussi être question de déformation sur le PVC et le bois mais ici il s'agit uniquement de dilatation thermique Le bois se déformera à cause p.e. de l'humidité. Sur le PVC, nous verrons des changements en longueur consécutifs à la dilatation du matériau. En outre, le matériau s'affaiblira aussi à des températures plus élevées.

Grâce à l'acquisition d'un propre simulateur de soleil, il fut possible de tester le comportement de tous les éléments de la conception des portes sous une charge thermiqueQUI EST RESPONSABLE?

Du fait que l'effet bimétal résulte et est influencé par tous les éléments de la porte, cette combinaison de facteurs entraîne parfois dans la pratique des problèmes de responsabilité. Entre le fournisseur de profilés, le fournisseur de panneaux, le fabricant de fenêtres et le placeur, il n'est pas toujours facile de décider où se situe la cause d'un fonctionnement incorrect d'une porte avec effet bimétal. Ceci crée donc souvent des discussions sur la responsabilité des frais d'intervention et de remplacement. Un seul fabricant veut éviter de telles discussions et propose des ensembles de porte complets sur mesure, prêts à placer. Grâce à l'acquisition d'un propre simulateur de soleil (photo), il fut possible de tester le comportement de tous les éléments de la conception des portes sous une charge thermique. Le produit fini intègre aussi toute la technologie pour combattre l'effet bimétal à la fois sur les profilés, les fermetures, les encollages, la méthode de montage et la construction des panneaux. En cas de discussion, il n'y a qu'un seul responsable et le client final est aidé de façon rapide et efficace.

LA QUESTION-CLE

Les fabricants ont imaginé différentes solutions contre l'effet bimétal, dont certaines ont été appliquées et brevetées avec succès. En tout cas, il faut chercher la bonne combinaison de facteurs: les profilés, la fermeture, la méthode de montage, l'encollage et la construction du panneau de porte jouent tous un rôle pour minimiser, voire éliminer l'effet bimétal.

Assemblage souple

En travaillant avec des montées 'souples' comme rupture thermique, les deux coquilles en aluminium sont reliées avec moins de rigidité, ce qui réduit le degré de déformation. Souvent cette solution est déjà suffisante.

Résister à la déformation

Une autre manière consiste à augmenter la rigidité du profilé p.e. par une poignée de porte continue. Un autre fabricant utilise des profilés de battant rigides en carbone renforcé de fibres, sur lesquels sont fixées les plaques d'aluminium des battants de porte. Grâce à ce carbone, la rigidité de tels profilés est supérieure à la force de dilatation thermique de l'aluminium, ce qui fait que la porte garde son indéformabilité. Pour de tels profilés, on utilise une gâche réglable avec position été et hiver sur certains types de porte, pour éviter de rencontrer des problèmes de commande. Une charnière supplémentaire peut aussi aider contre la déformation d'une porte - même comme solution rétrofit. Dans ce cas, la charnière se place uniquement dans une exécution en applique et n'est dès lors pas encastrée.

Action magnétiqueAction magnétique

Un seul fabricant a voulu donner aux panneaux de la porte la liberté de mouvement requise pour compenser les déformations en cas de fluctuations de température. En fait, il veut que la plaque extérieure puisse se dilater indépendamment de la coquille intérieure. La nouvelle technologie part de l'action magnétique. La porte est constituée de deux éléments libres: d'une part un panneau sandwich isolant, placé dans le montant et pourvu d'aimants, d'autre part une plaque extérieure séparée en aluminium, pourvue de lattes en acier. Celle-ci est fixée de façon magnétique et peut bouger librement par rapport au battant. Ceci a l'avantage que l'effet bimétal est maintenant quasi négligeable, du fait qu'il se limite seulement à cette plaque extérieure. Même quand cette plaque s'échauffe jusqu'à 90 °C, le battant de porte s'ouvre et des ferme facilement, étant donné que ce battant ne subit aucune déformation. Les portes qui sont gauchies peuvent être du reste redressées de cette manière.